Meilleur test de résistance des billets dans la circulation fiduciaire

Apte / inapte ? Concernant les billets, les banques centrales cherchent toujours à trouver l’équilibre entre qualité et coût. Le logiciel BPS® Eco-Comparator, issu de la gamme G+D Data Intelligence™, leur permet de simuler elles-mêmes les seuils d'aptitude et de sélectionner les réglages optimum pour le tri des billets. Cela permet de gagner du temps et de l’argent.

Les billets doivent être résistants : ils sont froissés, pliés et déchirés, ou encore salis et griffonnés. C’est pour cela qu’ils sont souvent testés ; après tout, la qualité des billets de banque est un facteur clé de confiance de l’utilisateur dans une devise. Cependant, renouveler les billets est coûteux, il est donc essentiel de trouver l’équilibre idéal pour définir la résistance du billet. À cette fin, les machines de G+D Currency Technology sont capables d’évaluer divers paramètres. « Environ 30 critères sont nécessaires pour les opérations quotidiennes des banques centrales, » note le Dr Marcus Schmeißer, Chef de produit Senior G+D Data Intelligence™ chez G+D Currency Technology.

Les graffitis, salissures, déchirures, coins écornés et trous font partie des critères d’aptitude importants. Chaque catégorie peut être mesurée à divers endroits sur le billet ; les valeurs du recto et du verso sont mesurées séparément. Les seuils varient selon la dénomination : les billets à grande dénomination doivent être plus propres que les petites. Chaque série de billet a environ 300 critères de qualité, complexifiant l’inspection qualitative. « Lorsque les banques centrales choisissent les seuils idéaux pour l’état d’un billet, la rentabilité est primordiale, » commente Schmeißer, responsable chez G+D Currency Technology.

Lorsque les banques centrales choisissent les seuils idéaux pour l’état du billet, la rentabilité est le facteur le plus important.

 «

Dr. Marcus Schmeißer, G+D Currency Technology

À la recherche des réglages parfaits

G+D Currency Technology fournit aux banques centrales le nouveau système d’analyse de billets BPS® M7, avec des réglages spécifiques de la qualité de tri. Si le taux de la déchiqueteuse est trop haut ou que le seuil d'aptitude des billets sales est trop basse, la machine devra être réajustée. Les banques centrales veulent définir leurs seuils, pour gagner en temps et en argent.  L’outil BPS® Eco-Comparator permet ceci. Le système détermine les seuils de tri d’une quantité de données limitée, fait des simulations et des suggestions. Le logiciel est pré entraîné avec des billets triés à la main, pour le tri comme apte ou inapte. « Les banques centrales doivent trouver le ratio optimal entre deux extrêmes, » explique Schmeißer, expert chez G+D Currency Technology. La Banque centrale européenne (BCE) a également défini des exigences minimales en Europe : un taux de « faux aptes » de 5 % ou plus est négatif pour l’image de la devise. Les billets doivent remplir des exigences techniques pour la circulation afin d’éviter qu’ils provoquent un bourrage dans les distributeurs et assurer qu’ils sont prêts à être utilisés dans la circulation fiduciaire. Le taux de faux inaptes n’est pas réglementé par la BCE, car les erreurs créent simplement un préjudice financier provenant de billets détruits par erreur et des coûts de réimpression.


Équilibre entre qualité et coûts

Option : optimisation des deux facteurs

Afin d’entraîner le BPS® M7, une pile de billets aptes et une pile de billets inaptes (chacune d’au moins 10 000 billets) sont transférées à la machine.  Le logiciel BPS® Eco-Comparator compile les données obtenues de cet exercice. Le principe est qu’analyser de grands volumes de billets permet une distinction plus fine entre les billets aptes et inaptes. L’outil est ensuite capable de calculer les seuils idéaux pour permettre la classification optimale d’autant de billets que possible.

Option : simulation apte et inapte

La banque centrale utilise les données d’au moins 10 000 billets ayant circulé, et l’outil utilise ces données pour calculer le taux d’inaptes selon les seuils de tri actuels. Le client est alors capable d’explorer d’autres scénarios de seuillage pour lesquels le BPS® Eco-Comparator simule le nouveau taux d’inaptes : combien de billets seraient détruits si moins de salissures du recto étaient acceptables ? Cela permet à la banque centrale de gérer le nombre de billets qu’elle veut réimprimer.

Cette méthode est rapidement rentable.

En plus de l’achat de licence pour l’outil BPS® Eco-Comparator, deux jours de formation avec les experts G+D Currency Technology sont nécessaires pour se familiariser avec l’« instrument de mesure » BPS®, comprenant l’adaptation aux dénominations adéquates. « Un client requiert une seule licence globale, même s’il a plusieurs machines BPS®. Ceci permet un retour rapide sur investissement, » confirme Schmeißer. Si le coût de production d’un billet est 0,10 € et que le volume de traitement d’un BPS® est d’environ 500 000 billets par jour, une amélioration de 1 % de la sélection induit des économies d’environ 100 000 € par machine par an.

La productivité est améliorée. L'optimisation du seuillage était compliqué et chronophage, beaucoup de tests et ajustement ont été nécessaires pour ajuster la machine BPS® à la valeur idéale. Cependant, si les clients utilisent l’outil, ils n’ont pas à consulter les ingénieurs G+D Currency Technology pour la modélisation du seuillage. L’outil permet de visualiser immédiatement l’effet du taux d’inaptes et de transférer les améliorations aux machines en seulement quelques minutes. Schmeißer, expert logiciel : « Un nombre croissant de banques centrales sont basées sur un modèle où elles ajustent elles-mêmes les seuils, car cela permet d’améliorer grandement la rentabilité de leurs opérations. »

Avantages de BPS® Eco-Comparator

L’utilisation autonome en interne de l’outil BPS® Eco-Comparator offre aux banques centrales divers avantages opérationnels. Ils incluent :

  • une indépendance accrue : le client utilise l’outil lorsque c'est nécessaire, sans avoir à consulter les experts de G+D Currency Technology

  • des coûts réduits : les modifications des seuils de tri permettent une amélioration immédiate de la rentabilité dans la circulation fiduciaire.

  • une productivité accrue : en quelques minutes, le nouveau seuil de tri peut être transférée à tous les systèmes BPS® utilisés.

  • un gain de temps important : l’indépendance des techniciens de maintenance et les fonctions de transfert à distance accélèrent les séquences opérationnelles du classement des billets.


G+D Data Intelligence™ : le futur du traitement des billets de banque

L’ajustement des seuils de tri était une question d’instinct, mais le BPS®® Eco-Comparator est une étape décisive dans la bonne direction. Enfin, cela signifie que les décisions peuvent être prises sur la base de faits. Cela dit, l’outil n’est pas capable d’analyser de grandes quantités de données, d’ajuster les seuils au niveau granulaire, ou de contrôler ces valeurs. « Une meilleure analyse et plus détaillée n’est possible que si les données de chaque billet de banque sont disponibles, » explique Schmeißer. Cela est une question de réglage des seuils à des niveaux infimes au-delà du point décimal. Utiliser 10 000 ou 100 000 billets pour « entraîner » l’outil Eco-Comparator n’est tout simplement pas suffisant pour cette tâche. L’expert G+D Currency Technology explique, « idéalement, tous les billets en circulation seraient inclus dans la simulation pour le prochain niveau d’optimisation. Une machine BPS® M7 fournit pour cela environ 500 points de données par billet, et ce, pour chaque billet traité sans que cela ait d'incidence sur le débit de la machine ». Pour le traitement de ces grandes quantités de données, G+D Currency Technology propose la solution logicielle SeriTrack™ DISCOVERY issue de la gamme G+D Data Intelligence™, une solution flexible d'analyse de données basée sur les dernières technologies en matière de mégadonnées.


Votre contact pour France
  Modifier votre emplacement

Giesecke+Devrient Currency Technology GmbH

+49 89 4119-0

currency-technology-europe@gi-de.com

Prénom Nom E-mail Entreprise Votre message
En envoyant le présent formulaire de contact, j’accepte que mes données soient traitées pour répondre à ma demande – comme indiqué dans la <a href="fr/fr/currency-technology/confidentialite-des-donnees/" class="ce--link" title="G+D privacy policy" target="_blank">politique de confidentialité G+D.</a>. Titre M. Mme
currency-technology-europe@gi-de.com fr ct fr https://www.gi-de.com/fr/fr/currency-technology/tendances/numerisation-sur-lensemble-de-la-rotation-des-billets/meilleur-test-de-resistance-des-billets-de-banque/ https://www.gi-de.com/fr/fr/currency-technology/tendances/numerisation-sur-lensemble-de-la-rotation-des-billets/meilleur-test-de-resistance-des-billets-de-banque/