30 ans d’hologrammes sur billets

1988, première utilisation d’hologramme sur un billet. Depuis, les hologrammes (Éléments optiquement variables - OVD) diffractifs sont devenus la fonction de sécurité de niveau 1 la plus courante des billets. Ils apparaissent sur plus de 300 dénominations dans 97 monnaies. Les raffinements et développements technologiques ont pénétré le marché.

La sortie du billet autrichien de 500 shillings en 1988 a été remarquée dans l’industrie du billet. Pour la première fois dans l’histoire, l’application d’un film était utilisée comme fonction de sécurité sur un billet. Ses avantages étaient évidents : « Éléments optiquement variables », les hologrammes attirent l’attention et peuvent être vus à l’œil nu. Les hologrammes de sécurité sont vite devenus très populaires dans l’industrie des billets. Dès lors, des hologrammes ont été incorporés aux billets comme fils de sécurité, bandes, macarons et fenêtres. Ils ont trouvé leur place sur l’euro en 2002 : La première série a été émise avec un hologramme sur les sept billets. Macarons sur les grandes dénominations et bandes sur les plus petites. La deuxième série d’euros, émise 11 ans plus tard, a marqué une autre révolution pour les OVD sur les billets, car la bande était en registre sur le motif imprimé, avec des images distinctes au même endroit sur chaque billet. Et la nouvelle série 20 euros, émise en 2015, a renforcé la « fenêtre portrait », un hologramme transparent avec différents effets vus de l’avant et de l’arrière.

La technologie micro-miroir est incluse dans les technologies RollingStar® et Galaxy. Leur attractivité et souplesse créent des liens visuels entre les fonctions incorporées, imprimées, appliquées. Leur histoire parle aux utilisateurs.

 «

Clemens Berger, Président du CA de Louisenthal®

30 ans d’OVD sur les billets ont vu de nombreux raffinements technologiques : hologrammes arc-en-ciel en relief, animations distinctes, changements de couleur, hologrammes de volume, démétallisation en registre, etc. Aujourd’hui, le développement des micro-miroirs et de l’authentification par application assureront l’avenir des hologrammes sur les billets.


Éléments de sécurité modernes

Louisenthal® est le plus grand fournisseur de substrats de billets et d'éléments de sécurité sur film. C’est une filiale de G+D Currency Technology. Nous avons parlé à Clemens Berger, Président du CA de Louisenthal®.

Monsieur Berger, les hologrammes représentent la sécurité des billets depuis près de 30 ans. Sont-ils toujours vitaux ?

En 1988, lorsqu’un hologramme a été utilisé pour la 1ère fois sur un billet, il a fait sensation. Les raffinements technologiques de ces dernières années ont changé leur rôle. Les fonctions de sécurité optiquement variables utilisent souvent des techniques holographiques, mais pas toutes. La fonction « RollingStar® LEAD® » de Louisenthal® ne dépend pas à 100 % de l’hologramme, mais de micro-miroirs qui créent un mouvement vivant, une plus grande profondeur 3D et un virement de couleur.

Quelle différence entre les premières fonctions de sécurité et les plus récentes ?

Outre les raffinements technologiques, le rôle de l’utilisateur a bien changé. Les fonctions de sécurité classiques, comme les transparences et la micro-impression ont besoin d’un intérêt actif et de connaissances de l’utilisateur. 

Quel est ici le rôle du substrat ?

Dans les substrats modernes, la plupart des fonctions de sécurité sont intégrées. Ainsi, la conception d’un billet est plus étroitement liée au substrat qu’avant. Prenons le billet maison Water de Louisenthal® : une étude de conception R&D à une face comprenant les fonctions de sécurité de RollingStar® LEAD®, un film de sécurité et le fil Rollingstar Registered. Avec ce billet échantillon, nous anticipons les tendances à venir et présentons des innovations majeures, comme les micro-miroirs, combinées aux effets variables dans un format condensé.

Regardons rapidement le marché mondial des substrats. Quel impact si des pays comme l’Inde, le deuxième plus gros producteur et consommateur de billets, souhaitent devenir autosuffisants pour les matériaux nécessaires pour leur monnaie ?

Des tentatives par les banques centrales de grandes économies émergentes, comme l’Inde, de devenir auto-suffisantes peuvent mener à une consolidation du marché du papier fiduciaire privé. Il y a bien sûr des produits de niche comme les substrats polymères purs, mais leur part de marché est inférieure à 4 %. D’autre part, les substrats composites comme notre « hybride » (polymère-papier-polymère) gagnent des parts de marché, car ils offrent de meilleures propriétés antisalissure que le papier coton. De mon point de vue, la consolidation affectera principalement les entreprises qui offrent moins d’intégration entre substrat et fonctions de sécurité.

Authentification simple et meilleure lisibilité machine

Aujourd’hui, le défi de la conception de nouveaux billets est de respecter les exigences des citoyens ordinaires et de la multitude de participants à la circulation fiduciare. Les billets doivent être attractifs et fonctionnels, et s’adapter à la circulation fiduciaire. Toutes les fonctions de sécurité doivent donc être harmonisées entre elles autant que possible, de manière à ce qu'une authentification simple et une meilleure lisibilité machine soient garanties. Avec les fils de sécurité RollingStar® et Galaxy, Louisenthal® offre une authentification visuelle fiable couplée à une authentification machine spécifique. En outre, la techonologie RollingStar® LEAD® repose sur des micro-miroirs combinés à d’autres effets optiquement variables comme des effets de défilement, profondeur et dits de pompe. Cela crée des mouvements clairs, frappants et dynamiques, et des changements de couleur sur le film à l’inclinaison. Le fil de sécurité RollingStar® Registered répète le motif central du billet et permet aux inexpérimentés de reconnaître rapidement et sans ambiguïté les fonctions de sécurité.

Le Water a reçu le Prix « Best House Note Award » 2017 de l’International Association of Currency Affairs (IACA). Le vote était restreint aux représentants des banques centrales.

Le billet maison de Louisenthal®, Water, est une étude de conception à une face comprenant les fonctions RollingStar® LEAD®, un film de sécurité et le fil de sécurité RollingStar®. Sur le film de sécurité, l’eau et la conque sont miroitées dans le dessin et dans le filigrane. La répétition de ces éléments aide à identifier clairement les motifs et les lie entre eux. Au centre, le fil en registre crée une impression 3D sur le coquillage et reproduit les couleurs de la mer dans les vagues ondulantes qui passent du bleu au vert.


Votre contact pour France
  Modifier votre emplacement

Giesecke+Devrient Currency Technology GmbH

+49 89 4119-0

currency-technology-banknote-solutions@gi-de.com

Prénom Nom E-mail Entreprise Votre message
En envoyant le présent formulaire de contact, j’accepte que mes données soient traitées pour répondre à ma demande – comme indiqué dans la <a href="fr/fr/currency-technology/confidentialite-des-donnees/" class="ce--link" title="G+D privacy policy" target="_blank">politique de confidentialité G+D.</a>. Titre M. Mme
currency-technology-banknote-solutions@gi-de.com fr ct fr https://www.gi-de.com/fr/fr/currency-technology/tendances/securite-des-billets-de-banque/30-ans-dhologrammes-sur-billets/ https://www.gi-de.com/fr/fr/currency-technology/tendances/securite-des-billets-de-banque/30-ans-dhologrammes-sur-billets/