La durée de vie de l’argent

La durée de vie d’un billet dépend de la façon dont le public le manipule. Cela varie selon les pays et les cultures. Ainsi, le fait que les gens gardent généralement leur argent dans un portefeuille ou dans leurs poches a un impact majeur. La manipulation tout au long de sa rotation, le passage par les distributeurs automatiques de billets, le triage fréquent par des systèmes automatisés et le passage de main en main plusieurs fois par jour laissent également des traces sur la surface d’un billet.

Mais sa conservation et sa manipulation ne sont pas les seuls éléments décisifs de la durée de vie d’un billet. Les facteurs environnementaux ont également un impact considérable sur l’usure des billets de banque. Ainsi, dans les climats subtropicaux, les exigences en matière de matériau et de résistance des billets ne sont pas les mêmes que dans des pays tempérés du Nord. La qualité des billets de banque peut être optimisée pour les besoins d’un pays donné en modulant le substrat, les méthodes d’impression et la technologie de finition. Cela est essentiel non seulement pour la population, mais aussi pour les machines qui comptent les billets et vérifient leur authenticité.

Des tests en laboratoire déterminent la durée de vie réelle d’un billet et le moment auquel il doit être remplacé. G+D Currency Technology a mis au point un algorithme pour modéliser la circulation des billets, fournissant ainsi un outil fiable pour simuler leur usure.


La vie d’un billet de banque

500 milliards de billets de banque dans le monde

Il y a actuellement environ 357 milliards de billets de banque en circulation. Leur durée de vie moyenne varie de moins d’un an à plusieurs années. Environ 150 milliards de billets de banque sont imprimés chaque année pour remplacer les billets usés retirés de la circulation. De plus, les statistiques montrent que le nombre de billets de banque en circulation continue d’augmenter d’environ 3% par an.

De la naissance à la fin de vie

Un billet passe par de nombreuses étapes de production et de nombreux tests de sécurité avant sa mise en circulation. Après la production du substrat du billet et l’intégration des éléments de sécurité dans le papier viennent l’impression et le contrôle, puis la découpe et l’emballage des billets finis.
Aujourd’hui, les billets de banque sont des produits de haute technologie avec de nombreux éléments de sécurité répartis sur des niveaux de sécurité bien définis. Ces niveaux sont associés à des groupes d’utilisateurs. Certains sont conçus pour le grand public, évidents et faciles à reconnaître, tandis que d’autres ne peuvent être lus que par les capteurs des machines de tri. La durabilité globale d’un billet de banque est donc limitée non seulement par son aspect optique pour l’utilisateur humain, mais aussi, et surtout, par des signaux altérés lors de la vérification automatisée. Les billets qui ne répondent plus aux critères de qualité nécessaires à un traitement fiable doivent également être échangés.

Date d’expiration

Tous ces facteurs influençant la durée de circulation d’un billet de banque sont pris en compte par les banques d’émission lorsqu’elles décident du cahier des charges de nouveaux billets. En Allemagne, par exemple, selon les informations de la Banque fédérale allemande, l’espérance de vie typique d’un billet se situe entre un et cinq ans. Alors que les billets de cinq et dix euros doivent être échangés environ une fois par an, les billets de 500 euros sont nettement moins utilisés, et peuvent donc rester en circulation jusqu’à cinq ans.

Si un billet ne satisfait plus aux normes de qualité requises, il doit être retiré de la circulation par les banques d’émission et remplacé par un nouveau billet. Une destruction sécurisée à la fin du cycle de vie du billet est également cruciale pour éviter qu’il ne puisse être remis en circulation.


Qualité et exigence

Qualités internes et externes

Plus la valeur du billet est élevée, plus longue est sa durée de circulation. Un billet doit répondre à plusieurs critères de qualité pour pouvoir continuer à circuler. Pour le public, ce sont avant tout les éléments visuelles et tactiles qui comptent. Les aspects d’automatisation des billets de banque jouent également un rôle, car les systèmes de traitement des billets de banque en dépendent pour évaluer et traiter les billets.

Des processus automatisés exigeants

Contrairement aux pièces de monnaie, le papier-monnaie réagit fortement aux influences extérieures. Le frottement, l’humidité et le contact avec des liquides ou même des produits chimiques mettent les billets de banque à rude épreuve tout autant que des conditions climatiques extrêmes. Dans un monde économique de plus en plus automatisé, ce sont surtout les machines qui exigent des billets de banque de qualité. Des processus comme le comptage et le tri des billets sont désormais généralement exécutés par des machines.

La lisibilité machine

Si le grand public s’assure de l’authenticité de son argent par des éléments optiquement variables, sensibles au toucher ou interactives, la vérification automatique des billets de banque reste essentielle pour détecter de manière sûre et rapide les faux billets et les retirer de la circulation. Des éléments cachées à base d’aimants ou des rayons UV, qui ne peuvent être contrôlées que par des systèmes de capteurs spécifiques, permettent de distinguer clairement les billets authentiques des billets contrefaits. Pour permettre un contrôle fiable, les billets en circulation doivent garantir une intensité de signal particulière pour ces éléments lisibles par machine, c’est-à-dire une certaine qualité mécanique.


Voyage dans le temps

Une circulation monétaire simulée pour éclairer l’avenir

G+D Currency Technology a mis au point un test pour simuler la circulation des billets, afin que les banques d’émission sachent quand elles ont besoin de nouveaux billets et puissent échanger les anciens au bon moment. Ce processus permet à G+D Currency Technology de simuler en très peu de temps l’usure qui résulterait de nombreuses années d’utilisation par les personnes et les machines. Ce processus, modulable, peut simuler des intensités de manipulation et des durées de circulation différentes.

Jürgen Zerbes, directeur du marketing produit de la division Banknote Solutions de G+D Currency Technology, explique le fonctionnement de la simulation.

M. Zerbes, pouvez-vous nous donner plus de détails sur le processus de test ?

Les billets sont soumis à des conditions extrêmes et font l’objet de tests très approfondis. Cela signifie qu’ils vieillissent à un rythme accéléré. Après six heures de tests, le billet de banque est aussi usé que s’il avait été en circulation pendant deux ans et soumis à de fortes contraintes. Le matériau du billet est bien sûr beaucoup plus stable que le papier ordinaire, et donc plus solide. Cette solidité est très importante dans notre vie de tous les jours.

Pouvez-vous expliquer les avantages d’une simulation accélérée de la circulation des billets par rapport à un essai sur le terrain ?

Ce test intensif nous permet de prédire le comportement d’un billet en circulation. Ainsi, les banques d’émission peuvent savoir si leurs futurs billets de banque répondront à leurs attentes et rempliront effectivement leur objectif de durée de vie. Ce type d’essai permet de comparer objectivement différentes variantes contre l’usure. Un essai sur le terrain avec des billets de banque est un sujet très délicat car il implique la participation du public, ce qui le rend beaucoup plus complexe à mener et à contrôler. Les billets de banque doivent être distribués en grandes quantités, et la tâche est rendue plus ardue par la nécessité de contrôler strictement les différentes configurations. Il faut plusieurs années avant d’obtenir les résultats définitifs d’une telle expérience. Des défauts dans un billet testé peuvent également compromettre un essai sur le terrain.

Pour répondre à la demande en billets de banque, une planification en amont, fiable et rentable, est nécessaire pour garantir un délai suffisant entre la commande et la livraison. Les quantités requises pour une circulation réelle et des niveaux de stock stratégiques sont déterminées en fonction de la « consommation de billets » moyenne. La qualité des billets et leur durabilité en circulation peuvent être testées à l’avance par notre simulation, en particulier pour les nouvelles monnaies ou séries de billets.

À quoi ressemble le billet après le test et que pouvez-vous en déduire exactement ?

Pendant la simulation, le billet est sali, froissé, griffé, etc. Il subit des situations typiques de la vie quotidienne, comme tomber par terre ou dans la poussière, ou être enfoncé dans une poche, ce qui se voit clairement à son apparence. Les tests peuvent être adaptés en fonction du substrat utilisé pour le billet et ajustés selon les besoins de la banque d’émission. Des billets-types, à différents stades de dégradation, sont retirés de la circulation dans le pays concerné et utilisés pour procéder à des ajustements au stade final après la simulation.

Comment évaluez-vous si un billet est valide ou non valide ?

Chaque banque d’émission fixe de manière indépendante les normes de qualité pour ses billets. C’est donc elle, en dernier ressort, qui doit décider à quel moment sa monnaie doit être échangée ou renouvelée. Il va sans dire que le degré d’automatisation de la rotation des billets est également un facteur décisif. Plus les billets de banque sont comptés et traités automatiquement dans un centre de tri, plus vite les billets endommagés peuvent être retirés de la circulation.


Contact

Votre contact pour France
  Modifier votre emplacement

Giesecke+Devrient Currency Technology GmbH

+49 89 4119-0

currency-technology-banknote-solutions@gi-de.com

Prénom Nom E-mail Entreprise Votre message
En envoyant le présent formulaire de contact, j’accepte que mes données soient traitées pour répondre à ma demande – comme indiqué dans la <a href="fr/fr/currency-technology/confidentialite-des-donnees/" class="ce--link" title="G+D privacy policy" target="_blank">politique de confidentialité G+D.</a>. Titre M. Mme
currency-technology-banknote-solutions@gi-de.com fr ct fr https://www.gi-de.com/fr/fr/currency-technology/tendances/securite-des-billets-de-banque/la-duree-de-vie-de-largent/ https://www.gi-de.com/fr/fr/currency-technology/tendances/securite-des-billets-de-banque/la-duree-de-vie-de-largent/